La Dalle Chaux/Liège

Nous avons fait le choix d’une dalle en béton de chaux/liège au dessus de notre hérisson. Elle isolera légèrement notre sol mais surtout permettra les transferts d’humidité.

Objectif

Couler une dalle chaux/liège de 12cm d’épaisseur sur le hérisson ventilé. Le liège isolera légèrement et la chaux permettra les transferts d’humidité.

Durée

3 jours pour les réseaux

2.5 jours pour les règles de niveaux

1/2 journée de test

et 2 petites journées de coulage à 5 personnes

Matériaux

13 règles/joint de dilatation de 5m par 8cm en PVC
Règle de maçon de 3m
Niveau à bulle et à eau
90 sacs de chaux NHL5 de 35kg de St Astier
29 bags de 18kg/250L de granulats de lièges Aliécor
9m3 de sable lavé
Bétonnière
Seaux
Brouettes
Lunette de protection
Gants étanches
Masque

  • Dalle chaux liège

La technique

En optant pour une dalle chaux/liège nous n’avons pas choisi la simplicité.

En effet, impossible de trouver une centrale en mesure de nous livrer une toupie de béton de chaux à moins de 3h de route (nous habitons dans le Nord du Lot). Notre dalle sera donc réalisée à la bétonnière.

De plus, étant donné que le liège est encore peu utilisé dans le bâtiment, les frais de livraison depuis le Portugal nous auront coûtés un peu cher.

Enfin, les dalles chaux/liège sont peu répandues et nous trouvons très peu de retour d’expérience sur internet. Nous devrons donc effectuer des tests au préalable et nous faire confiance!

Mais alors pourquoi ce choix?

La dalle de chaux assure une régulation hygrométrique naturelle et évite les problèmes d’humidité classiques des dalles de ciment.

La chaux hydraulique NHL5 : perspirante, souple et résistante elle est idéalement adaptée pour les dalles.
La NHL5 contient entre 14% et 20% de silice ce qui signifie qu’elle peut résister à une pression équivalente à 5 mégapascal au cm² une fois la prise effectuée.
Vous trouverez de plus amples informations sur les différentes chaux dans l’article La Chaux.

Le liège : Excellent isolant, résistant à l’humidité et incompressible. Très léger et souple, il est également imperméable aux liquides.
C’est donc un matériau idéal pour isoler les dalles en chaux.
Au vu de notre dosage, le R (Résistance thermique) de notre dalle sera d’environ 1.
Vous trouverez de plus amples informations sur ce matériau dans l’article Du liège en veux tu, en voilà!

Les préparatifs

Les réseaux

Etant donné que nous n’aurons pas de vide sanitaire, il nous a fallu passer les réseaux avant le coulage de la dalle.

Arrivées d’eau en tube multicouches TECEflex – Ø 25
Nous avons opté pour le tube TECEflex pour sa résistance à la température et sa facilité d’installation notamment .
En effet, ce matériau est utilisé de manière universelle pour l’eau potable et le chauffage. Sa durée de vie est d’au moins 50 ans.
De plus, sa manipulation tolère les erreurs. Il est particulièrement simple à cintrer à la main et reste rond et sans bavure lorsqu’il est coupé.

Nous l’utilisons donc pour les arrivées d’eau de la cuisine, de la salle de bain et pour le robinet extérieur. Mais également pour le circuit d’eau chaude du radiateur de la salle de bain.

Circuit Gaz en cuivre pour le four et les plaques de cuisson

Évacuation des eaux grises évier de la cuisine, douche et vasque salle de bain en PVC Ø 50

Pour éviter les futurs problèmes d’obturation, nous avons opté pour une pente de minimum 3%. Pour les mêmes raisons, notre réseau ne possède que des angles de maximum 45°.
Les tuyaux sont d’abord positionnés, la pente est vérifiée, des repères sont dessinés (en rouge sur la photo) et enfin les tuyaux sont collés.

Évacuation des urines en PVC Ø 40

Entrée d’air du poêle en PVC Ø 100

  • Évacuation des eaux grise dalle chaux liège
    Réseau des eaux grises en PVC 50

Les règles de niveaux

Comme souvent, ce sera une première pour nous. Nous n’avons jamais réalisé de dalle chaux/liège et étant donné que c’est peu commun, nous ne trouvons pas beaucoup d’informations sur internet.

Alors, pour simplifier la mise à niveau au moment du coulage, nous avons décidé d’installer au préalable des règles en PVC. En effet, la chaux (pH basique) est incompatible avec l’acier. Après carbonatation son pH diminue fortement et elle entraîne la corrosion de l’acier. Une fois rouillé, ce dernier gonfle et peut entraîner l’éclatement du béton de chaux.

Nous positionnons les règles de sorte à pouvoir ensuite tirer le béton facilement avec notre règle de maçon de 3 m. Puis nous les fixons de niveau (autant que possible) avec du béton.
Plus facile à dire qu’à faire. Surtout quand les règles ne sont déjà pas droites au départ.

  • Règles PVC dalle chaux liège

Les essais de mélange

Les dalles chaux/liège sont encore peu courantes et nous trouvons peu d’exemple sur internet de « recette » et de marche à suivre.

Seul le fabricant de liège Aliécor et une vidéo de REBAt BIO (très bien faite), nous ont un peu aiguillé mais tout restait à tester.
La fiche technique du liège expansé pur granulés du SNIC

Le fabricant de chaux quant à lui, Saint Astier, nous informe qu’un dosage à 380kg/m3 nous permettra d’obtenir une résistance à la compression suffisante pour notre dalle, de 0.5 à 0.6MPa environ.
Les bétons naturels à la chaux de Saint Astier

Il nous aura fallu 5 bétonnières “test” pour trouver nos justes ratios et affiner le process.

1. Mettre 10 L d’eau dans la bétonnière
2. Rajouter 70 L de liège
3. Rajouter 24 L* d’eau et laisser tourner quelques minutes le temps que le liège se gorge d’eau
4. Rajouter 1 sac de 35kg de chaux NHL5
5. Rajouter 50 L de sable (soit environ 15 pelles)

* La quantité d’eau peu varier légèrement en fonction notamment de l’humidité du sable.

Notre dalle sera dosée a environ 300kg/m3.

Les Besoins

La grande question, qui nous a longtemps fait hésiter au moment des approvisionnements était : quel volume de béton chaux/liège allons nous obtenir après mélange?
Après 5 essais, le résultat est plus ou moins reproductible, nous obtenons 110 L de mélange.
Etant donné que nous avons approximativement 11m3 de dalle à réaliser… Oui oui vous avez bien calculé, il va falloir une centaine de bétonnières.

La Sécurité

Comme vous pourrez le voir sur la photo ci-dessous, nous avons aussi pensé à bien nous protéger car la chaux, en raison de son pouvoir alcalin (pH élevé) est irritante pour la peau et les voies respiratoires.
Elle peut même provoquer des brûlures chimiques.

Une petite astuce bien efficace consiste à apporter sur le chantier une bouteille de vinaigre (ménager par exemple). Avec son pH acide, il permet de contrebalancer celui de la chaux et d’annuler ses irritations et brûlures.
N’hésitez pas à vous en appliquer un peu sur les mains et les avants bras à la fin du chantier.

  • EPI dalle chaux liège

Le jour J

Notre petite équipe était au complet… la bétonnière était lancée… les premières brouettes arrivées… nous étions prêt pour une grosse journée.

Chacun à son poste, en fonction de sa force (les sacs de chaux pèsent 35kg, trop pour moi!!) et de sa préférence (en ce qui me concerne, je préfère être à la règle pour tirer le béton).

La journée s’est passée sans encombre et nous sommes content du résultat.
Après 90 bétonnières, la dalle est officiellement terminée.

Il va maintenant falloir être patient et attendre qu’elle sèche (plusieurs mois en fonction du temps même si nous pourrons marcher dessus d’ici quelques jours).

Merci à Hervé, Pas&Pat, Tinou, Mistoufle pour leur aide précieuse. Sans oublier Manoune pour les enfants et les délicieux repas.

  • Dalle chaux liège

11 Comments

  • Luc

    Salut la family 🙂
    Merci pour cet excellent article qui m’a bien guidé.
    J’ai une question concernant la pose de cloisons sur cette dalle au liège: avez vous eu à poser des cloisons ? Si oui, comment avez vous procéder ? J’ai lu tout et son contraire (placo, fermacell, rail vissés ou collés etc…)

    • SophieSmart

      Bonjour,

      Nous avons fait différents types de cloison sans rencontrer aucun problème. La dalle est maintenant bien sèche et aussi dure que du béton. Nous l’avons expérimenté au niveau du siphon de la douche où nous avons eu besoin d’agrandir la réserve à coup de perfo burin!
      Pour illustrer mes propos, nous avons pu visser dans cette dalle des montants bois et des rails métalliques avec des chevilles à frapper et c’est solide. Il fut juste être un peu plus patient qu’avec du béton.
      Pour rappel, nous avons coulé notre dalle en janvier 2020.
      Merci pour votre agréable retour.

  • Laurent

    Bonjour,

    Je restaure une longère en Dordogne et après moult recherches et réflexion, Je m’orient sur une dalle liège /chaux. Je m’interroge sur la solidité et la dureté d’une telle chape. Est-ce le bon choix, selon vous, pour une pièce de vie ? La chape devra supporter un poêle à bois… et des canapés.
    Je vous remercie.
    Lauren t

    • SophieSmart

      Bonjour,

      Notre dalle a été réalisé il y a plus d’un an et nous passons quotidiennement avec escabeaux, tréteaux et a ce jour nous n’avons pas remarqué de fragilité particulière. Nous aurons également un poêle à bois et avons prévu de bétonner/ferrailler une petite surface de la chappe à ce niveau là.
      Bien à vous,

      Sophie

      • Kathy

        Bonjour

        Je souhaite faire une dalle chaux liège sur un hérisson et je me demande si il faut isoler par dessus avant de refaire une chape et poser son carrelage ?
        J espère que ma question est claire ? En gros est ce que le liège est suffisant comme isolantion d une dalle ?
        Merci pour vôtre article qui m a rassuré car vous avez lu les meme vidéo et article que moi
        Merci à vous

        • SophieSmart

          Bonjour,
          Notre dalle chaux/liège de 13cm a un R=1.5 environ. Pour donner une idée, dans le livre Isolation thermique de Jean-Pierre Olivia, ils recommandent pour une maison passive un R de 7 et pour une maison basse consommation un R de 2.5. Dans notre cas, nous allons rajouter 5 cm de liège en vrac entre lambourde avant la pose du parquet.
          Juste une petite remarque, tu parles de carrelage, n’oubli pas de prendre en compte qu’une chape en chaux laisse passer les transferts de vapeur d’eau et qu’il ne faut pas les bloquer par un revêtement étanche au risque de rediriger l’humidité vers les murs.

  • mathieu Damien

    Très intéressant article.

    Avez-vous un retour d’expérience a faire après quelques mois ? le séchage c’est bien passé ? le durcissement ? Enfin combien de m² avez-vous coulé au total ?

    • SophieSmart

      Bonsoir et merci pour votre commentaire.
      La dalle a été coulée fin janvier donc sous un temps pluvieux et froid. Au bout d’une semaine, nous pouvions marcher dessus sans faire de trace et elle a semblé vraiment sèche au bout de deux mois environ.
      Nous avons coulé toute la maison soit 85m2.
      Les personnes qui entrent dans la maison ne remarquent pas visuellement une différence. En revanche, c’est plus souple qu’une dalle béton classique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *