La volige

Nous ne sommes pas très à l’aise en hauteur et nous avions du mal à nous imaginer évoluer sur les fermettes, surtout une fois qu’elles seront recouvertes du pare pluie. Nous avons donc décidé de voliger notre toiture avec du peuplier.

Il faut prévoir un petit budget et un peu de temps mais une fois installée, la volige sécurise énormément nos déplacements.

Objectif

Clouer de le volige de peuplier sur les fermettes et les débords de toit pour circuler plus facilement sur la toiture par la suite.

Cette étape non indispensable, prolonge la durée de vie du pare pluie et joue un rôle structurel non négligeable.

Durée

3 jours à trois

Matériaux

Volige brut de peuplier – 18mm – largeur variable – 120m²
Volige peuplier rabotée et bouvetée 2 faces – 17mm – largeur variable – 40m²
Scie
Cloueur Makita et clous 50mm

Pas à pas

Choix de la volige

Par choix esthétique, nos débords de toits restent apparents (nous verrons d’en bas, les abouts de pannes et de chevrons) et serons recouverts d’une volige de peuplier rabotée et bouvetée 2 faces.

Le reste de la toiture sera recouvert par de la volige brut non bouvetée.

Installation en sécurité

Avant toute chose, afin d’être un maximum à l’aise et en sécurité, nous avons installé un échafaudage sur toute la longueur de la maison.

4 échelles qui supportent des équerres et des madriers feront l’affaire.

Chacun à son poste

1 personne sur le toit prend les mesures
1 autre en bas découpe la volige confortablement installée sur des tréteaux
Enfin, 1 personne sur le toit clou la volige

Go

Nous commençons en bas de pente par la volige rabotée et bouvetée.

La jonction de deux lames doit se faire au milieu d’un chevron.

Nos lames, de largeurs variables, mesurent environ 3m de long, nous réfléchissons à la façon de démarrer pour avoir le moins de découpe possible.

2 clous par lame sur chaque chevron (avec cloueur à Gaz Makita et clous de 50mm).
Mais attention, étant donné qu’elle est bouvetée, pour faciliter l’insertion de la lame supérieure, nous commençons par mettre seulement le clou du bas.
Celui du haut est mis en même temps que le clou du bas de la lame supérieure.

Nous enchaînons avec la la volige brut, plus simple à poser car sans bouvetage. Toujours deux clous par lame sur chaque chevron.

Et voilà!

  • Rabotage des fermettes
    Rabotage des fermettes qui ressortent légèrement à la jonction avec les abouts de chevrons

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *