Le Hérisson Ventilé

Nous profitons de la fraîcheur de l’automne pour attaquer les travaux physiques.
Chez nous pas de vide sanitaire mais un hérisson ventilé. Un joli nom pour désigner des tonnes de galets et de cailloux qui serviront d’assise à la future dalle chaux/liège.

Objectif

Installer 50cm de galets et de cailloux pour préserver la construction de l’humidité et assurer un confort global de l’habitation.

Durée

7 journées à 4

Matériel

Galets de rivière diamètre 80-150 mm : 18 T
Cailloux calcaire 20-40 : 40 m3
Panneaux de liège 5 cm d’épaisseur
Drain épandage diamètre 100 mm rigide perforé + raccords
Location d’une dameuse

Pas à pas

Le Principe

Cette technique traditionnelle à plusieurs avantages :
Réguler l’humidité du sol. En effet, le drain qui serpente entre les galets crée une circulation d’air permanente et permet ainsi d’éviter les remontées capillaires dans les murs.
Profiter de l’inertie du sol. Les cailloux garderont un peu de chaleur du sol en hiver et la fraîcheur en été.

Nous apprécions également de limiter l’utilisation du béton. D’après nos recherches, c’est une bonne alternative aux classiques planchers hourdis.

Coupe Hérisson Ventilé

Le travail de cet été

Cet été, au moment de monter la deuxième rangée de parpaing, nous avions passé des réservations, des bouts de tuyaux PVC diamètre 100 mm, côté Nord/Ouest et Sud/Est, pour l’entrée et la sortie d’air du hérisson (voir article Première rangée de parpaing) .

Nous avions également réceptionné, (en pleine canicule, on s’en rappelle), un camion de 20-40 qui a été étalé au milieu de la maison. Ce premier camion nous a permis d’avoir les pieds au sec pour les étapes suivantes et un sol relativement plat pour poser l’échafaudage.

  • Réservation pour le drain dans la deuxième hauteur de parpaing

Le Drain

Pour implanter le drain, nous avons dessiné sur le sol les angles du hérisson ventilé avec de la bombe de peinture de chantier, selon le dessin suivant.

Drain hérisson ventilé

Le drain perforé rigide de 10 cm diamètre à pour but de faire circuler l’air.
Il est conseillé d’opposer en diagonale, l’entrée d’air et la sortie, face aux vents dominants.

Le fond du hérisson doit être plus haut que le fond du drainage extérieur.

Nous positionnons ensuite les drains, réalisons les découpes nécessaires et connectons l’ensemble avec des raccords en T ou des coudes à 45°.
Malgré les recommandations, nous n’avons pas collé les raccords car ils sont très difficiles a mettre et ne risque pas de s’envoler!

Quelques gros galets par-ci par-là, permettent de maintenir le tuyau et de passer dessus avec la brouette sans risquer de l’endommager.

Nous en avons quand même cassé un. Mais « no stress », mon père nous a montré comment le réparer. Couper un bout de tuyau, le découper d’un côté dans la longueur et l’enfiler sur la partie endommagée. Ingénieux!

Les Galets

Les pierres doivent être saines, propres, dures et sans porosité. Les pierres en calcaire sont tout à fait adaptées.
Les éléments poreux (pouzzolane, terre cuite, etc.) sont à proscrire car ils risquent de se gorger d’eau et de créer des poches bactériennes.
En revanche, la forme des cailloux est sans importance.

Nous avons opté pour des galets, diamètre 80-150 mm, positionnés sur champs, comme les pics d’un hérisson. L’objectif étant de créer un maximum d’espace entre eux pour favoriser la circulation d’air.

Nous réalisons cette première couche sur 10 cm soit 18 tonnes de galets. Cela semble énorme mais au final avec l’aide de nos supers papas aux brouettes, nous avons trouvé cette tâche plutôt agréable. Et le niveau de la maison monte vite.

  • Hérisson Ventilé

Les plaques de liège

Nous avions précédemment isolé entre les parpaings avec 5 cm de liège en vrac et au centre de l’arase avec une bande de liège de 15 cm par 5 cm d’épaisseur.
Les plaques de liège mesurant 50 cm de large, il nous restait donc des morceaux de 35 cm par 1 m pour isoler la périphérie intérieure de la maison (l’arase, et un parpaing et demi). Les plaques de liège n’ont pas été collées, seulement coincées avec du 20-40.
Cette isolation nous l’espérons, permettra de limiter les échanges de température avec l’extérieur des soubassements. En clair, l’hiver nous espérons profiter de la chaleur relative du sol en dessous du hérisson et l’été de sa fraîcheur.

Pour information, cela nous donne comme résistance thermique :
– L’arase, un R de 3.75 m²K/W
– Les soubassements (2 parpaings du haut), un R de 3 m²K/W

  • Isolation soubassement plaque de liège

Les Cailloux

Par dessus les galets, nous installons 20 cm de 20-40 soit 25m3.

Mon papa avec le godet du tracteur charge les brouettes. Nous nous économisons et gagnons beaucoup de temps.

Le 20-40 est en principe non compressible mais la location d’une dameuse une après-midi, nous aura permis d’aplanir un peu l’ensemble et « d’autobloquer » les cailloux.

  • Hérisson ventilé

Les Sorties

Les entrées et les sorties d’air seront remontées à 60 cm minimum du niveau du sol extérieur. Elles seront fermées par une grille de ventilation.

Mais ça sera pour plus tard…

Cette étape a peu mobilisé notre cerveau. En revanche, nos bras et nos genoux ont été mis à contribution. Cependant, en famille et dans la bonne humeur, ce fût un plaisir.
Un énorme merci à mon papa et au godet du tracteur! Et un énorme merci à Patrick pour sa bonne humeur et sa conduite experte des brouettes!

4 commentaires

  • Guillaume Frund

    Bonjour,
    Avant toutes choses permettez-moi de vous féliciter pour votre site qui est absolument fantastique et très riche d’informations précieuses.
    Je vais rénover une ancienne ferme et, suis à la conception du sol, je vais faire poser une dalle chaux chanvre sur un hérisson, c’est dans la conception du hérisson que je bute actuellement.
    1) J’aimerais poser et enrober les tuyaux de ventilation par du misapor 10/75 d’une épaisseur de 30cm.
    Est-ce réalisable ou, faudrait-il mieux poser 10-15cm de grosses pierres et 20cm de misapor ?
    2) J’ai environ 170m2 a ventiler, et. Suivants vos conseils, (chemin air identique, distance entre tuyaux 2 – 3m) je me suis retrouve à avoir 4 circuits distincts avec chacun une entrée air et un circuit indépendant, j’aurais voulu relier ces 4 circuits à une seule colonne montante. Est-ce réalisable ou faut-t-il avoir 4 colonnes montantes, ou, faut-t-il avoir une colonne montante d’un diamètre plus grand (ex. tuyaux drainant dia. 10cm , colonne montante pour les 4 circuits dia 20cm ..ou plus
    3) Comme j’ai des problèmes de forte concentration de Radon, j’y ajouterai un film anti radon ..
    Ou poser cette bâche ? sur, sous le misapor.. autre endroit ?
    Encore merci pour votre reponce
    Meilleures salutations
    Guillaume Frund

    • SophieSmart

      Bonsoir et merci pour votre retour.
      Avant toute chose, je ne suis pas une professionnelle du bâtiment, loin de là. Je transmets juste via ce blog, notre expérience d’auto-constructeurs.
      Je ne pourrais donc pas vous donner mon avis concernant le misapor ou le film anti radon car je connais très mal ces produits.
      En lisant votre mail, une remarque me vient. Vous parlez d’une dalle chaux/chanvre or selon nos recherches, le chanvre n’est pas le matériel le plus approprié pour une dalle car il supporte mal l’humidité constante. Dans notre cas nous avons opté pour du liège. Je sais que certain choisisse de la pouzzolane.
      Je vous souhaite une belle rénovation.
      Meilleures salutations.
      Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *